Ce 9 juin 2021, de 19 h à 20 h 30, “Rosa Luxemburg et la Commune, une histoire de révolution pour aujourd’hui”, invitation à l’émission “Les Oreilles loin du front” sur RFPP

“Rosa Luxemburg et la Commune, une histoire de révolution pour aujourd’hui”, invitation à l’émission “Les Oreilles loin du front” sur Radio Fréquence Paris Plurielle (RFPP), ce 9 juin 2021 de 19h à 20 h 30. Le 9 juin 2021, de Continuer la lecture Ce 9 juin 2021, de 19 h à 20 h 30, “Rosa Luxemburg et la Commune, une histoire de révolution pour aujourd’hui”, invitation à l’émission “Les Oreilles loin du front” sur RFPP

Sabrina Lorre lit Rosa Luxemburg (sur vimeo)

Sabrina Lorre a réalisé, dans le cadre de cette recherche “Rosa Luxemburg et la Commune”, la lecture d’extraits des textes. Ils sont progressivement disponibles sur vimeo (chaîne Villaeys-Poirré) : Elle jetait son éclat de pourpre … Extrait de Le 1er Continuer la lecture Sabrina Lorre lit Rosa Luxemburg (sur vimeo)

Rosa Luxemburg et la Commune. Le texte “Tempêtes de mars” est publié sur le site Agone, rubrique Au jour le jour.

“Et si la Commune de Paris, par l’empreinte flamboyante de sa brève existence et de sa chute héroïque est restée à jamais un exemple de ce que les masses populaires révolutionnaires ne doivent pas reculer devant la prise du pouvoir Continuer la lecture Rosa Luxemburg et la Commune. Le texte “Tempêtes de mars” est publié sur le site Agone, rubrique Au jour le jour.

Rosa Luxemburg et la Commune, une histoire de révolution. Colloque en ligne “La Commune de Paris il y a 150 ans. Quelles relectures”

Rosa Luxemburg et la Commune. Dominique Villaeys-Poirré

Voir la vidéo de la conférence sur youtube : Rosa Luxemburg et la Commune. Dominique Villaeys-Poirré En janvier 2019, pour la commémoration de l’assassinat de Rosa Luxemburg, j’avais été invitée à l’Université libre de Belgique. Je garde un souvenir précieux Continuer la lecture Rosa Luxemburg et la Commune, une histoire de révolution. Colloque en ligne “La Commune de Paris il y a 150 ans. Quelles relectures”

Rosa Luxemburg, une vie pour la révolution. Pour le 150e anniversaire de sa naissance.

RÉVOLUTIONNAIRE. S’il fallait choisir un mot pour définir Rosa Luxemburg, c’est ce mot qui exprimerait au mieux sa pensée, son action, sa vie. Pour Rosa Luxemburg, le “but final”, l’objectif était la lutte contre l’exploitation capitaliste, l’oppression, la répression. La Continuer la lecture Rosa Luxemburg, une vie pour la révolution. Pour le 150e anniversaire de sa naissance.

“Les travailleurs supportent leur misère dans le calme parce que le gouvernement se nomme républicain. Ce mot exerce une influence magique sur l’esprit des travailleurs, cette supercherie les maintient dans l’espoir”. “Les enseignements des trois Doumas”, mai 1908. Rosa Luxemburg et la Commune (19)

“Mais l’histoire appela pour la troisième fois le prolétariat français à accomplir la révolution bourgeoise et fit de lui l’initiateur de la Commune de Paris de 1871 – et de l’actuelle république française. La Troisième République que l’on explique de Continuer la lecture “Les travailleurs supportent leur misère dans le calme parce que le gouvernement se nomme républicain. Ce mot exerce une influence magique sur l’esprit des travailleurs, cette supercherie les maintient dans l’espoir”. “Les enseignements des trois Doumas”, mai 1908. Rosa Luxemburg et la Commune (19)

“C’est alors qu’à Limoges coula à flot le sang des ouvriers français qui revendiquaient d’être mieux traités par leurs contremaîtres…” Rosa Luxemburg. Un récit au jour le jour de cette grève par une chercheuse Geneviève Désiré-Vuillemin

“… c’est alors qu’à Limoges coula à flot le sang des ouvriers français qui revendiquaient d’être mieux traités par leurs contremaîtres.” Quand Rosa Luxemburg écrit en mai 1905 son  article L’unification des socialistes français, la grève des porcelainiers de Limoges Continuer la lecture “C’est alors qu’à Limoges coula à flot le sang des ouvriers français qui revendiquaient d’être mieux traités par leurs contremaîtres…” Rosa Luxemburg. Un récit au jour le jour de cette grève par une chercheuse Geneviève Désiré-Vuillemin

Participation de Galliffet, “un de ceux qui, de la manière la plus sauvage et la plus cruelle, avaient écrasé la glorieuse insurrection des ouvriers : la Commune de Paris”, répression des grèves, vote du budget de la marine et de l’armée, approbation des impôts indirects, le bilan pour Rosa Luxemburg du soutien au Millerandisme.. Rosa Luxemburg et la Commune de Paris (18)

Millerand et Galliffet! Une première unification, bien qu’encore très lâche, des différentes organisations socialistes existant en France depuis longtemps avait eu lieu en 1899. Mais, la même année, l’un des députés socialistes, Millerand, accepta le portefeuille de ministre du Commerce Continuer la lecture Participation de Galliffet, “un de ceux qui, de la manière la plus sauvage et la plus cruelle, avaient écrasé la glorieuse insurrection des ouvriers : la Commune de Paris”, répression des grèves, vote du budget de la marine et de l’armée, approbation des impôts indirects, le bilan pour Rosa Luxemburg du soutien au Millerandisme.. Rosa Luxemburg et la Commune de Paris (18)

La Commune de Paris dans Réforme sociale ou révolution (1899) – Rosa Luxemburg et la Commune (17)

Cette objection révèle une série de malentendus quant à la nature réelle et au déroulement de la révolution sociale. Premier malentendu : la prise du pouvoir politique par le prolétariat, c’est-à-dire par une grande classe populaire, ne se fait pas Continuer la lecture La Commune de Paris dans Réforme sociale ou révolution (1899) – Rosa Luxemburg et la Commune (17)

“Rien n’est plus à même de libérer d’un seul coup d’un seul notre pensée des chaînes étouffantes des idées reçues  et à l’entraîner tous azimuts qu’une période révolutionnaire. L’histoire réelle, comme la nature créatrice, est bien plus étrange et plus riche dans ses inventions que le pédant qui classifie et systématise tout”. Extrait d’un texte sur le “Dimanche rouge” de 1905 en Russie. Rosa Luxemburg et la Commune ( 15)

Rien n’est plus à même de libérer d’un seul coup d’un seul notre pensée des chaînes étouffantes des idées reçues  et à l’entraîner tous azimuts qu’une période révolutionnaire. L’histoire réelle, comme la nature créatrice, est bien plus étrange et plus Continuer la lecture “Rien n’est plus à même de libérer d’un seul coup d’un seul notre pensée des chaînes étouffantes des idées reçues  et à l’entraîner tous azimuts qu’une période révolutionnaire. L’histoire réelle, comme la nature créatrice, est bien plus étrange et plus riche dans ses inventions que le pédant qui classifie et systématise tout”. Extrait d’un texte sur le “Dimanche rouge” de 1905 en Russie. Rosa Luxemburg et la Commune ( 15)