“Les travailleurs supportent leur misère dans le calme parce que le gouvernement se nomme républicain. Ce mot exerce une influence magique sur l’esprit des travailleurs, cette supercherie les maintient dans l’espoir”. “Les enseignements des trois Doumas”, mai 1908. Rosa Luxemburg et la Commune (19)

“Mais l’histoire appela pour la troisième fois le prolétariat français à accomplir la révolution bourgeoise et fit de lui l’initiateur de la Commune de Paris de 1871 – et de l’actuelle république française. La Troisième République que l’on explique de Continuer la lecture “Les travailleurs supportent leur misère dans le calme parce que le gouvernement se nomme républicain. Ce mot exerce une influence magique sur l’esprit des travailleurs, cette supercherie les maintient dans l’espoir”. “Les enseignements des trois Doumas”, mai 1908. Rosa Luxemburg et la Commune (19)

La Commune de Paris dans Réforme sociale ou révolution (1899) – Rosa Luxemburg et la Commune (17)

Cette objection révèle une série de malentendus quant à la nature réelle et au déroulement de la révolution sociale. Premier malentendu : la prise du pouvoir politique par le prolétariat, c’est-à-dire par une grande classe populaire, ne se fait pas Continuer la lecture La Commune de Paris dans Réforme sociale ou révolution (1899) – Rosa Luxemburg et la Commune (17)

“La classe ouvrière paie cher toute nouvelle prise de conscience de sa vocation historique. Le Golgotha de sa libération est pavé de terribles sacrifices. Les combattants des journées de Juin, les victimes de la Commune, les martyrs de la Révolution russe – quelle ronde sans fin de spectres sanglants ! Mais ces hommes-là sont tombés au champ d’honneur, ils sont, comme Marx l’écrivit à propos des héros de la Commune, « ensevelis à jamais dans le grand cœur de la classe ouvrière » La brochure de Junius, 1915. Rosa Luxemburg et la Commune (14)

“La classe ouvrière paie cher toute nouvelle prise de conscience de sa vocation historique. Le Golgotha de sa libération est pavé de terribles sacrifices. Les combattants des journées de Juin, les victimes de la Commune, les martyrs de la Révolution Continuer la lecture “La classe ouvrière paie cher toute nouvelle prise de conscience de sa vocation historique. Le Golgotha de sa libération est pavé de terribles sacrifices. Les combattants des journées de Juin, les victimes de la Commune, les martyrs de la Révolution russe – quelle ronde sans fin de spectres sanglants ! Mais ces hommes-là sont tombés au champ d’honneur, ils sont, comme Marx l’écrivit à propos des héros de la Commune, « ensevelis à jamais dans le grand cœur de la classe ouvrière » La brochure de Junius, 1915. Rosa Luxemburg et la Commune (14)

Qu’auriez-vous dit s’il s’était trouvé en Allemagne, ou en Russie, ou en Angleterre, des socialistes et des révolutionnaires qui, « dans l’intérêt de la paix » auraient défendu l’alliance avec le gouvernement de la Restauration, ou bien avec le gouvernement de Cavaignac, ou encore avec celui de Thiers et de Jules Favre, la couvrant de leur autorité morale ?. Lettre à Jaurès 1908. Rosa Luxemburg et la Commune (13),

“Qu’auriez-vous dit s’il s’était trouvé en Allemagne, ou en Russie, ou en Angleterre, des socialistes et des révolutionnaires qui, « dans l’intérêt de la paix » auraient défendu l’alliance avec le gouvernement de la Restauration, ou bien avec le gouvernement Continuer la lecture Qu’auriez-vous dit s’il s’était trouvé en Allemagne, ou en Russie, ou en Angleterre, des socialistes et des révolutionnaires qui, « dans l’intérêt de la paix » auraient défendu l’alliance avec le gouvernement de la Restauration, ou bien avec le gouvernement de Cavaignac, ou encore avec celui de Thiers et de Jules Favre, la couvrant de leur autorité morale ?. Lettre à Jaurès 1908. Rosa Luxemburg et la Commune (13),

Rosa Luxemburg et la Commune (12).« L’ordre règne à Varsovie », « l’ordre règne à Paris », « l’ordre règne à Berlin ». Le dernier article de Rosa Luxemburg fait directement référence à la Commune. Un des jalons, un enseignement majeur de l’histoire révolutionnaire des prolétaires.

“Qui n’évoquerait l’ivresse de la meute des partisans de « l’ordre », la bacchanale de la bourgeoisie parisienne dansant sur les cadavres des combattants de la Commune, cette bourgeoisie qui venait de capituler lâchement devant les Prussiens et de livrer Continuer la lecture Rosa Luxemburg et la Commune (12).« L’ordre règne à Varsovie », « l’ordre règne à Paris », « l’ordre règne à Berlin ». Le dernier article de Rosa Luxemburg fait directement référence à la Commune. Un des jalons, un enseignement majeur de l’histoire révolutionnaire des prolétaires.

“Les classes possédantes, qui en mille ans d’histoire, à la moindre rébellion de leurs esclaves, n’ont reculé devant aucun acte de violence et aucune infamie …, ces classes possédantes crient depuis toujours à la violence et à la terreur … des esclaves. Rosa Luxemburg et la Commune (11)

” … Qui n’est pas écœuré d’entendre les gardiens du Capitole de l’anarchie bourgeoise, ceux là-même qui ont transformé en quatre ans l’Europe en un champ de ruines, crier à « l’anarchie » de la dictature des prolétaires! Les classes Continuer la lecture “Les classes possédantes, qui en mille ans d’histoire, à la moindre rébellion de leurs esclaves, n’ont reculé devant aucun acte de violence et aucune infamie …, ces classes possédantes crient depuis toujours à la violence et à la terreur … des esclaves. Rosa Luxemburg et la Commune (11)

Rosa Luxemburg et la Commune de Paris (10). “Et il ne s’agissait pas de soulèvements chaotiques, de petits cercles désespérés … mais de formidables actions portées par une pensée politique, la ténacité, la persévérance, le sens du sacrifice, avec discipline et rigueur, sérieux et dignité.”

“Manifestement, nous devrions être mûrs pour la grève de mars seulement lorsque chaque homme, chaque femme de la classe ouvrière sera membre de la social-démocratie. Même si l’on ne peut que louer le zèle déployé pour le travail d’organisation, de Continuer la lecture Rosa Luxemburg et la Commune de Paris (10). “Et il ne s’agissait pas de soulèvements chaotiques, de petits cercles désespérés … mais de formidables actions portées par une pensée politique, la ténacité, la persévérance, le sens du sacrifice, avec discipline et rigueur, sérieux et dignité.”

Rosa Luxemburg et la Commune (8). “La bourgeoisie victorieuse non seulement en France, mais aussi en Allemagne, et même dans le monde entier, jubilait, pensant qu’elle avait enseveli les graines du socialisme au plus profond de cette pelouse. Mais c’est précisément sur la tombe de la Commune que le prolétariat international a noué l’alliance fraternelle que rien au monde ne peut  plus briser; Après une décennie, le socialisme a resurgi de la tombe de la Commune avec une force décuplée.”

En 1910, la campagne pour un droit de vote égalitaire et universel bat son plein en Prusse. L’Etat prussien mobilise ses forces. Après avoir échoué à empêcher les manifestations, il prépare ses troupes. Rosa Luxemburg participe avec force à la Continuer la lecture Rosa Luxemburg et la Commune (8). “La bourgeoisie victorieuse non seulement en France, mais aussi en Allemagne, et même dans le monde entier, jubilait, pensant qu’elle avait enseveli les graines du socialisme au plus profond de cette pelouse. Mais c’est précisément sur la tombe de la Commune que le prolétariat international a noué l’alliance fraternelle que rien au monde ne peut  plus briser; Après une décennie, le socialisme a resurgi de la tombe de la Commune avec une force décuplée.”

Rosa Luxemburg et la Commune (7). Extrait de l’article “Le 1er mai et la lutte des classes”. “… Dans la nuit des misères que font naître les crises du capitalisme, des fantômes s’élèvent …”

… Dans la nuit des misères que font naître les crises du capitalisme, des fantômes s’élèvent, annonçant l’inexorable destin, qui déjà se pouvait prévoir à l’aurore même de l’ère capitaliste. La bannière des Canuts La lutte de classes, génératrice de Continuer la lecture Rosa Luxemburg et la Commune (7). Extrait de l’article “Le 1er mai et la lutte des classes”. “… Dans la nuit des misères que font naître les crises du capitalisme, des fantômes s’élèvent …”

Rosa Luxemburg et la Commune (6). La Commune, le capital et l’armée de réserve, extrait de l’Introduction à l’économie politique.

Introduction à l’économie politique V : LE TRAVAIL SALARIÉ “Un autre exemple criant a été fourni, en 1871, par les capitalistes français. Après la chute de la Commune, le massacre des ouvriers parisiens, dans les formes légales et en dehors Continuer la lecture Rosa Luxemburg et la Commune (6). La Commune, le capital et l’armée de réserve, extrait de l’Introduction à l’économie politique.