Rosa Luxemburg et la Commune (6). La Commune, le capital et l’armée de réserve, extrait de l’Introduction à l’économie politique.

Introduction à l’économie politique V : LE TRAVAIL SALARIÉ “Un autre exemple criant a été fourni, en 1871, par les capitalistes français. Après la chute de la Commune, le massacre des ouvriers parisiens, dans les formes légales et en dehors Continuer la lecture Rosa Luxemburg et la Commune (6). La Commune, le capital et l’armée de réserve, extrait de l’Introduction à l’économie politique.

Rosa Luxemburg et la Commune (5). “… La bourgeoisie, touchée au point sensible de ses intérêts de classe, flairait un lien obscur entre les vieilles traditions communistes qui, dans les pays coloniaux, opposaient la résistance tenace à la recherche du profit et aux progrès d’une “ européanisation ” des indigènes, et le nouvel évangile apporté par l’impétuosité révolutionnaire des masses prolétariennes dans les vieux pays capitalistes.”

Déjà, nous l’avons vu, la politique coloniale avait amené un heurt entre les intérêts matériels tangibles du monde bourgeois et les conditions de vie du communisme primitif. Plus le régime capitaliste imposait sa toute-puissance en Europe occidentale depuis le milieu Continuer la lecture Rosa Luxemburg et la Commune (5). “… La bourgeoisie, touchée au point sensible de ses intérêts de classe, flairait un lien obscur entre les vieilles traditions communistes qui, dans les pays coloniaux, opposaient la résistance tenace à la recherche du profit et aux progrès d’une “ européanisation ” des indigènes, et le nouvel évangile apporté par l’impétuosité révolutionnaire des masses prolétariennes dans les vieux pays capitalistes.”

La répression de la Commune dans Martinique, l’un des plus beaux articles de Rosa Luxemburg.”Et nous vous avons vue, vous aussi, oh République, en larmes ! C’était le 23 mai 1871, quand le soleil glorieux du printemps brillait sur Paris, des milliers d’êtres humains pâles dans des vêtements de travail étaient enchaînés …”. Rosa Luxemburg et la Commune (4)

” … Et nous vous avons vue, vous aussi, oh République, en larmes ! C’était le 23 mai 1871, quand le soleil glorieux du printemps brillait sur Paris, des milliers d’êtres humains pâles dans des vêtements de travail étaient enchaînés Continuer la lecture La répression de la Commune dans Martinique, l’un des plus beaux articles de Rosa Luxemburg.”Et nous vous avons vue, vous aussi, oh République, en larmes ! C’était le 23 mai 1871, quand le soleil glorieux du printemps brillait sur Paris, des milliers d’êtres humains pâles dans des vêtements de travail étaient enchaînés …”. Rosa Luxemburg et la Commune (4)

“En lisant cela, je me suis dit quel bonheur qu’en 1871, les travailleurs socialistes de France n’aient pas été aussi sages, sinon, ils auraient dit : les enfants, allons nous coucher, notre heure n’a pas encore sonné, la production n’est pas encore suffisamment concentrée pour que nous puissions rester à la barre”. Rosa Luxemburg en 1898 au Congrès de Stuttgart. Rosa Luxemburg et la Commune (3)

« … Mais, si nous partons du principe que nous pouvons faire aboutir pleinement les intérêts du prolétariat , alors il serait  impossible de faire des déclarations telles celles de Heine dernièrement  selon laquelle nous pouvons faire également des concessions Continuer la lecture “En lisant cela, je me suis dit quel bonheur qu’en 1871, les travailleurs socialistes de France n’aient pas été aussi sages, sinon, ils auraient dit : les enfants, allons nous coucher, notre heure n’a pas encore sonné, la production n’est pas encore suffisamment concentrée pour que nous puissions rester à la barre”. Rosa Luxemburg en 1898 au Congrès de Stuttgart. Rosa Luxemburg et la Commune (3)

1894. Premières réflexions sur la Commune. Rosa Luxemburg et la Commune (2)

” Je propose d’ajouter un petit passage pour dire que la Commune n’a pas pu alors introduire le socialisme pour des raisons internes, surtout à cause de la façon dont était posée la question ouvrière en France, dans toute l’Europe Continuer la lecture 1894. Premières réflexions sur la Commune. Rosa Luxemburg et la Commune (2)

Rosa Luxemburg et la Commune (1) – Gilbert Badia, Les Spartakistes et la Commune de Paris

Les spartakistes et la Commune de Paris (extrait) Publication : 1 février 1999 Source : https://commune1871.org/la-commune-de-paris/histoire-de-la-commune/a-l-heure-du-bilan/1069-les-spartakistes-et-la-commune-de-paris Dans un article paru dans Die Rote Fahne, en décembre 1918, Rosa Luxemburg accusait les dirigeants sociaux-démocrates « d’aspirer aux lauriers de Thiers, de Cavaignac Continuer la lecture Rosa Luxemburg et la Commune (1) – Gilbert Badia, Les Spartakistes et la Commune de Paris